• (Traduction) Chapitre 3 de Dovewing's Silence

    (Traduction) Chapitre 3 de Dovewing's Silence

    by Jih-pun

    « Aïe ! Mes yeux ! 

    -Désolée ! » Aile de Colombe laissa tomber le bout de ronce et recula pour laisser Poil de Bourdon se dégager. Ils travaillaient pour réparer le mur effondré qui protégeait la tanière des guerriers. Pelage de Poussière était supposé superviser les travaux mais le chat brun tigré avait disparu ; Aile de Colombe supposait qu'il s'était recueilli sur la tombe de Fleur de Bruyère. Seulement deux levers de soleil avaient eu lieu depuis l'enterrement les guerriers tombés au combat, et ni Pelage de Poussière ni Poil de Fougère ne semblaient déterminés à laisser leurs compagnes reposer dans leurs nids de terre. Aucun de leurs camarades ne leur en tenait compte ; ils éprouvaient seulement de la compassion envers leur indescriptible chagrin. 

    Les chats qui s'étaient battus brièvement au côté de la Forêt Sombre, par contre, étaient toujours traités comme s'ils avaient attrapé le mal vert. Ils dormaient à l'écart des autres, derrière la tanière des anciens. La nuit dernière, Feuille de Lis les avait rejoint et Aile de Colombe s'était demandée si sa sœur se sentait coupable car elle, au moins, était traitée favorablement par les chats qui l'avaient vue s'attaquer à Plume de Faucon. Aile de Colombe ressentit une bouffée d'injustice par rapport à cette situation et attendait d'Étoile de Ronce qu'il agisse mais le chef était trop occupé avec Poil d'Écureuil à organiser les patrouilles de chasse et de réparation des tanières.

    Poil de Bourdon donna un petit coup de museau amical à Aile de Colombe. « Tout va bien, j'ai gardé mes deux yeux, plaisanta-t-il. Viens, aide-moi à démêler ce lierre. » Ils commencèrent à arranger le nœud de feuilles vertes. Tout le monde essayait de sauver les tanières autant que possible pour éviter d'avoir à récolter de nouvelles branches feuillues, trop tard pour la saison.

    Soudain, Cœur Cendré, qui travaillait sur le mur opposé, laissa un échapper un doux miaulement. « Étoile de Jais est là ! » 

    Aile de Colombe jeta un coup d'œil autour de la tanière et vit le chef du Clan de l'Ombre entrer dans la clairière, son lieutenant Pelage Fauve collé à lui - si proche que leurs épaules se touchaient, comme si Pelage Fauve aidait son chef à se tenir debout.

    Poil de Bourdon laissa tomber le lierre et s'avança à hauteur d'Aile de Colombe. « Je me demande ce qu'il veut. » Il n'y avait aucune trace de suspicion dans sa voix. À vrai dire, aucun des chats du Clan du Tonnerre qui avaient arrêté leur travail pour regarder les nouveaux arrivants ne montraient une quelconque hostilité. La Forêt Sombre a tout changésongea Aile de Colombe, se souvenant d'un temps pas si lointain où ces visiteurs auraient été accueillis avec méfiance. Ils n'avaient même pas été défiés alors qu'ils pénétraient lentement dans la combe.

    « Étoile de Jais ! Viens, installe-toi. » Étoile de Ronce bondit du haut de la Corniche et indiqua un coin d'herbe aux visiteurs pour que le chef du Clan de l'Ombre repose ses pattes tremblantes.

    « Par le Clan des Étoiles ! Étoile de Jais à l'air plus vieux que jamais ! » souffla Cœur Cendré derrière Aile de Colombe.

    Poil d'Écureuil les rejoignit depuis la pouponnière, où elle aidait Chipie à occuper tous les chatons pendant que Cœur Blanc était partie en patrouille de chasse. « Tout va bien pour le Clan de l'Ombre ? demanda la chatte rousse en échangeant un signe de tête avec Pelage Fauve.

    -Nous nous portons bien, » miaula Étoile de Jais d'une voix rauque, si faible qu'Aile de Colombe pouvait à peine l'entendre. Cela fait deux jours que la bataille s'est terminée, pourquoi je ne peux toujours rien entendre ? pensa-t-elle avec frustration.

    Étoile de Jais semblait avoir des difficultés à parler, sa respiration était sifflante. Pelage Fauve prit le relais : « Nous venons vous parler des chats de la Forêt Sombre qui sont toujours parmi nous, » annonça-t-il.

    Aile de Colombe cilla. Quels chats de la Forêt Sombre ? Elle regarda autour d'elle et vit ses camarades se hérisser.

    « Comme vous le savez, continua Pelage Fauve, la Forêt Sombre a été aidée par des guerriers vivant dans nos Clans. » Il marqua une pause et balaya la clairière du regard, comme s'il cherchait à mettre un nom sur ces chats dans l'immédiat. « Certains d'entre eux ont survécu à la bataille. Nous devons décider de ce que nous allons faire d'eux. »

    Étoile de Ronce remua ses pattes. « Je suis d'accord, c'est une chose à laquelle nous devons penser, mais j'estimais que c'est aux chefs de chaque Clan d'en décider seul. Cela concerne nos camarades de Clan, après tout. »

    Étoile de Jais se mit péniblement sur ses pattes et fouetta l'air de sa queue. « Nous sommes toujours liés par notre alliance de la Grande Bataille ! feula-t-il. C'est un problème rencontré par tous les Clans, par conséquent nous devons en décider tous ensemble. Il ne peut pas y avoir d'inégalités entre nous. »

    « Whoa ! souffla Poil de Bourdon dans l'oreille d'Aile de Colombe. Il sait que la bataille est finie, pas vrai ? Nous ne sommes plus alliés au Clan de l'Ombre ! »

    Étoile de Ronce laissa son regard parcourir l'assemblée et s'arrêta sur les quatre chats à l'écart des autres, en train de nettoyer les ronces piétinées de l'entrée du camp. « Bien, Étoile de Jais, miaula-t-il. Peut-être est-il juste de vouloir en décider ensemble. Devrions-nous nous retrouver sur l'île, demain soir ? »

    Étoile de Jais acquiesça. « J'enverrai une patrouille prévenir les Clans de la Rivière et du Vent, si tu permets à mes guerriers de voyager le long de votre territoire.

    -Bien sûr, » miaula Étoile de Ronce. Il se leva et laissa le vieux chat blanc se préparer à partir. « Merci d'être venu, Étoile de Jais. Repose-toi avant notre réunion sur l'île. »

    Le chef du Clan de l'Ombre lui répondit par un grognement. Pelage Fauve s'inclina devant Étoile de Ronce et guida son meneur à travers les restes de la barrière, puis l'emmena vers le couvert des arbres.

    La fourrure d'Aile de Colombe se dressa sur son échine, et Poil de Bourdon entreprit de l'aplatir doucement avec son museau. « Calme-toi, miaula-t-il. Tu n'es pas en danger ! 

    -Mais Feuille de Lis pourrait l'être ! lâcha-t-elle. Et mon père ! Ces chats ne peuvent pas être punis parce qu'ils ont cru les mensonges des guerriers de la Forêt Sombre ! »

    Poil de Bourdon tenta de démêler le nœud de lierre une fois encore. « Nous ne pouvons pas oublier ce qu'il s'est passé, Aile de Colombe. Peut-être ont-ils besoin d'une sorte de punition, juste pour leur faire comprendre que ce qu'ils ont fait était mal.

    -Pluie de Pétales est ta sœur, miaula doucement Aile de Colombe. Tu penses vraiment qu'elle aurait fait quoi que ce soit pour trahir son Clan ? »

    Le guerrier gris ne leva pas les yeux du bouquet de lierre. « S'entraîner dans la Forêt Sombre n'a jamais fait partie du code du guerrier, marmonna-t-il.

    -Pas plus que des chats morts revenant à la vie pour nous attaquer ! » Aile de Colombe leva une patte et la posa sur l'épaule de Poil de Bourdon. « Nos camarades de Clan ont fait une terrible erreur mais, lorsqu'il le fallait, ils ont été loyaux envers nous et nous seuls. »

    Poil de Bourdon la regarda enfin, une expression troublée dans les yeux. « Tu le crois vraiment ? »

    Aile de Colombe acquiesça. « Feuille de Lis est de ma famille, tout comme Pluie de Pétales est de la tienne. Je ferai confiance à ma sœur jusqu'à la fin de ma vie. Pas toi ? »

    Il y eut un silence, puis Poil de Bourdon acquiesça.

    « Merci, Aile de Colombe, » murmura-t-il.

    Avant que la chatte grise ait pu dire quoi que ce soit, Étoile de Ronce l'interpella.

    « Aile de Colombe, puis-je te parler ? »

    La guerrière en bondit presque. Comment avait-elle pu ne pas l'entendre arriver ?

    « J'aimerais que tu m'accompagnes pour rencontrer les autres chefs, miaula le meneur. Œil de Geai sera avec moi, bien sûr, ainsi que les chats qui ont été entraînés par la Forêt Sombre, mais je pense que toi et Pelage de Lion devez être présents. Vous en savez plus sur la Forêt Sombre que la plupart d'entre nous. » Il cligna des yeux. « À cause de la prophétie. C'est d'accord ? »

    Aile de Colombe acquiesça silencieusement.

    « Bien. » Étoile de Ronce s'en alla. « Nous partirons au crépuscule, demain. Assure-toi de te reposer pendant la journée. »

    Aile de Colombe ne retourna pas aider Poil de Bourdon immédiatement. À la place, elle resta immobile, écoutant les murmures autour d'elle. Le reste du Clan du Tonnerre semblait excité à l'idée de choisir une punition pour les traîtres qui vivaient parmi eux. Aile de Colombe ressentit une bouffée d'impatience face à leur stupidité. Ne voyez-vous pas que ce sont des guerriers loyaux qui ont eu le malheur de faire une erreur ? Vous êtes parfaits, vous, peut-être Puis elle inclina la tête et tenta d'écouter ce qui se disait au Clan de l'Ombre. Étaient-ils également enthousiastes ? Mais tout ce qu'elle put entendre fut le murmure des branches que Poil de Bourdon et Cœur Cendré remettaient en place, et un couinement provenant de la tanière des anciens lorsqu'un chaton marcha sur une épine. Lorsqu'elle essaya de s'imaginer le camp voisin, son esprit resta brouillé et confus, comme embrumé. Aile de Colombe sentit un frisson de peur s'infiltrer dans sa fourrure. Pourquoi je ne peux pas entendre et voir comme avant ? Qu'est-ce qui m'est arrivée ?

    Elle posa son regard sur Feuille de Lis, qui récupérait de la mousse propre hors de la pouponnière. Sa sœur avait déjà bien assez de problèmes, mieux valait ne pas en rajouter en lui parlant de ses sens disparus. Œil de Geai était trop occupé avec Patte de Renard et les autres blessés, et Pelage de Lion était constamment sorti en patrouille. Aile de Colombe se remémora la griffe que le guerrier doré s'était cassée durant l'enterrement et grimaça. Elle ne pouvait plus entendre, et Pelage de Lion pouvait se blesser.

    Quelque chose est-il arrivé à tous nos pouvoirs ? 

    Traduction de Dovewing's Silence (Le silence d'Aile de Colombe) effectuée par Ðidychu - Toute reproduction interdite.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter