• (Traduction) Chapitre 2 de "Hollyleaf's Story"

    (Traduction) Chapitre 2 de "Hollyleaf's Story"

    Feuille de Lune ! Feuille de Lune, j'ai soif ! Feuille de Houx était morte de chaud. Sa gorge était sèche et sa langue collée à ses lèvres. Elle devait être dans l'antre des guérisseurs, avec de la fièvre. Où était la mousse trempée que Feuille de Lune laissait toujours à portée de ses patients ? Elle tourna la tête et son museau toucha quelque chose de doux, humide, avec une douce odeur d'herbe. Feuille de Houx lécha les brins de mousse, tentant de ne pas trembler tandis qu'elle avalait le précieux liquide. Rien ne lui avait semblé aussi bon.

    Soudain, elle réalisa qu'elle n'était pas seule. Il y avait un chat penché sur elle, poussant quelque chose vers sa patte blessée. Feuille de Houx feula de douleur. « Ce sont juste quelques plumes, pour que ce soit plus confortable, s'excusa-t-il. Allonge-toi dessus. »

    Feuille de Houx se raidit. Elle ne reconnaissait ni la voix, ni l'odeur de ce chat. « Qui es-tu ? Où suis-je ? ». Elle agita ses pattes avant dans tous les sens. « Laisse-moi partir ! »

    Une petite patte froide se posa sur son épaule, la repoussant doucement dans le nid. Une forte odeur de plantes dansait devant son museau. « Calme-toi, tout va bien. Tu es sécurité, ici. Mange ça, et rendors-toi. »

    Feuille de Houx se laissa faire. Elle avala calmement les herbes - de la consoude, d'après l'odeur - et deux minuscules graines de coquelicot. Les plumes douces et chaudes réchauffaient sa patte blessée. Elle poussa un petit soupir puis ferma les yeux, et laissa le sommeil l'envahir.

    Quand elle se réveilla, elle avait déjà les idées plus claires, et la douleur dans sa patte s'était déjà réduite. Feuille de Houx resta couchée un moment, laissant ses yeux s'adapter à l'obscurité. Elle n'était donc pas dans le camp du Clan du Tonnerre, allongée dans l'antre des guérisseurs. Elle était couchée sur un lit de plumes installé sur la roche froide. Je suis encore dans les tunnels ! Feuille de Houx poussa un soupir de soulagement. Mais qui donc était avec elle ? Feuille de Houx tenta de se rappeler l'odeur du chat qui l'avait soigné, mais soudain, son ventre se mit à gargouiller et elle réalisa à quel point elle avait faim. Depuis combien de temps n'avait-elle pas mangé ? Elle essaya de se lever, mais sa jambe endormie la fit retomber sur le côté. Elle grogna de frustration.

    « Oh ! Tu es réveillée ! »

    Un visage indistinct apparut dans l'ombre.

    « Comment va ta patte ? »

    Feuille de Houx ouvrit les yeux aussi grands qu'elle le pouvait, et aperçut des taches rousses et blanches sur la fourrure du chat. Il sentait la pierre et la mousse. « Qui es-tu ? » demanda-t-elle d'une voix rauque.

    Au lieu de lui répondre, le matou l'ignora et d'une patte, poussa quelque chose vers Feuille de Houx.

    « Tu dois être affamée, mange. »

    Du gibier ! Feuille de Houx baissa la tête, prête à plonger ses crocs dans la chair tendre. Mais aussitôt, elle éloigna son museau de la pièce de viande. Une masse visqueuse et gluante se trouvait devant elle. « Je n'aime pas le poisson. » miaula-t-elle.

    Le matou remua les oreilles. « Ici, tu n'as pas vraiment le choix. » Son ton était doux, mais Feuille de Houx se sentit embarrassée. Son ventre émit un terrible grognement, comme s'il était heureux de manger n'importe quoi, même de la chair à corbeau. Elle retint sa respiration et mordit dans la chair du poisson. Pense à une souris bien dodue, un campagnol savoureux, se dit-elle à elle-même. Un délicieux écureuil...Le premier pigeon de la saison des feuilles vertes...

    Elle avala la dernière bouchée et se tourna aussitôt pour boire, afin de chasser le goût du poisson. Le chat roux et blanc la regarda avec une lueur d'espoir dans les yeux. « Merci », miaula Feuille de Houx. « Ce...ce n'était pas si mal, finalement. »

    Le matou la regardait toujours fixement. « Tu es Nuage de Houx, n'est-ce pas ? »

    Elle cligna des yeux. « Je m'appelle Feuille de Houx, maintenant. Mais comment le sais-tu ? Je ne t'ai jamais vu auparavant ! »

    Le chat secoua la tête et son regard s'assombrit. « Non, tu ne m'as jamais vu. Par contre, toi, je t'ai vu avec tes frères quand tu as secouru ces chatons, juste avant que la rivière n'inonde tout. »

    Feuille de Houx fixa le matou de ses prunelles vertes. Elle ne voulait jamais oublier la recherche de ces chatons du Clan du Vent dans les tunnels, accompagnée de Pelage de Lion et Œil de Geai. Ils avaient été emportés par l'inondation, jusque dans le lac quand les tunnels s'étaient remplis d'eau. Ils avaient eu de la chance de s'en sortir. Et maintenant, ce chat prétendait qu'il avait été présent à ce moment-là ! « Qui es-tu ? » miaula-t-elle.

    Le mâle roux et blanc fit mine de s'occuper des plumes qui ornaient le nid de Feuille de Houx sous sa patte blessée.  « Mon nom est Feuille Morte », miaula-t-il calmement.

    « Tu n'es d'aucun Clan, n'est-ce pas ? » le pressa Feuille de Houx. « Où vis-tu ? »

    Feuille Morte forma un petit tas d'herbe et commença à les diviser. « J'ai vécu dans les collines, au-dessus du lac. Mais à présent, c'est ici que je vis. » Il poussa quelques plantes vers Feuille de Houx. « Mange cette consoude, ça aidera ta patte à guérir. Par contre, je ne te donnerai plus de graines de coquelicot, sauf si tu as encore du mal à dormir. »

    Feuille de Houx mâcha les feuilles avec obéissance. « Étais-tu un guérisseur ? » demanda-t-elle.

    Feuille Morte pencha la tête sur le côté. « Un guérisseur ? Je ne vois pas de quoi tu veux parler. Là où je vivais, nous apprenions tous à reconnaître les herbes et à traiter les blessures. De cette façon, nous pouvons toujours aider les autres en cas de besoin. C'est cela, être un guérisseur ? »

    « Oui, à peu près. »

    Feuille de Houx se redressa à l'aide de ses pattes avant, et sentit son cœur s'emballer. « Où sont les autres ? Faisais-tu partie d'un Clan ? ». Si un groupe de chats vivait non loin d'ici, comment se fait-il que les Clans n'en aient jamais entendu parler ?

    « Assez de questions. » la coupa Feuille Morte. « Tu dois te reposer. Ta patte n'est pas cassée, juste tordue. Tu te remettras vite. Et après je suppose que tu voudras retourner auprès des tiens. »

    « Non ! » glapit Feuille de Houx. « Je ne peux pas y retourner ! Jamais ! »

    Feuille Morte haussa les épaules. « C'est ton choix. Allonge-toi et arrête de gigoter. Je t'apporterai quelque chose à manger plus tard. » Il ramassa les restes du poisson et s'éloigna.

    Feuille de Houx le fixa du regard jusqu'à ce que les ténèbres l'aient englouti. Les murs du tunnel semblaient pâles, comme si plus de lumière y était filtrée. Quand elle avait parlé, elle avait entendu sa voix se répercuter au loin. Sa première impression était donc vraie, elle était bel et bien à l'entrée d'une cave. Elle n'entendait pas le moindre bruit d'une quelconque rivière, ce n'était donc pas la grotte où elle été venue auparavant, celle qui abritait le cours d'eau. Feuille de Houx posa le menton sur ses pattes et ferma les yeux. Elle était perdue et blessée, mais d'une façon ou d'une autre, un chat l'avait trouvée, l'a maintenue en vie, l'a nourrie et soignée. A-t-il été envoyé par le Clan des Étoiles ? Où était-elle vraiment très chanceuse ? De toutes façons, elle était en sécurité et c'est tout ce qui comptait pour le moment.

    Elle se réveilla en somnolant et trouva un petit poisson derrière elle,, ainsi que de la mousse fraîchement imbibée d'eau et quelques feuilles de consoude. Il était plus difficile d'apercevoir les murs de la grotte. Elle en déduisit qu'il faisait sombre dehors. Faisait-il nuit ? Feuille de Houx se demanda depuis combien de jours était-elle dans ces tunnels. C'était la pleine lune quand elle est...partie. Peut-être Feuille Morte pourrait-il lui dire comment était la lune aujourd'hui ? Après avoir mangé son poisson, dont l'odeur était masquée par la consoude, Feuille de Houx tenta de rester éveillée, espérant que Feuille Morte allait revenir. La grotte devint de plus en plus sombre et bientôt, elle ne put distinguer quoi que ce soit. Feuille de Houx renonça alors à attendre son étrange compagnon. Il allait revenir le matin, elle en était sûre.

    Elle était réveillée et nettoyait son poitrail à coups de langue lorsque Feuille Morte arriva. Il portait quelque chose de volumineux et de plus duveteux qu'un poisson. Feuille de Houx s'arrêta entre deux coups de langue. « Hé ! Tu as attrapé une souris ! »

    Feuille Morte déposa la proie fraîchement tuée à ses pattes. Il se releva, une lueur de triomphe dans le regard. « Je l'ai entendue ramper dans les tunnels », expliqua-t-il. « J'espère que cela te plaît. »

    « Et comment ! » miaula Feuille de Houx. «  Merci ! » Elle se pencha en avant pour en prendre une bouchée. « Il y en a assez pour deux. Tu en veux ? »

    Feuille Morte secoua la tête. « Non, tout est pour toi. »

    Pendant que Feuille de Houx continuait de manger, il bougea doucement la patte blessée de la femelle. « Elle est réparée, tu ne penses pas ? »

    Feuille de Houx inclina la tête, la bouche pleine. « Définitivement, » marmonna-t-elle. « Je peux la courber, maintenant. Et cela ne me fait plus si mal quand je la bouge. »

    « Tu essayeras de marcher dessus, quand tu auras fini de manger », décida Feuille Morte. « Ne va pas trop loin. Mais tu as besoin de t'exercer à l'utiliser avant que les muscles ne fondent. »

    Feuille de Houx dressa les oreilles avec surprise. Feuille Morte s'exprimait comme un guérisseur. Il devait appartenir à un Clan ! Ou quelque chose de similaire à un Clan - comme la Tribu de l'Eau Vive. Elle avala et dit : « Es-tu un chat de la Tribu ? Viens-tu des montagnes ? »

    Feuille Morte la regarda fixement, le regard vide. « C'est ici ma maison, maintenant », répondit-il. « Nulle part d'autre. »

    Feuille de Houx tremblait, comme si des griffes gelées courraient sur son échine. Il y avait quelque chose dans la voix de Feuille Morte, comme s'il était plus seul et plus désespéré qu'elle ne pouvait l'imaginer. Elle se redressa et repoussa les restes de la souris. « Où puis-je marcher ? » demanda-t-elle.

    « Ne sois pas si impatiente », l'avertit Feuille Morte, « Juste quelques pas et ce sera tout pour aujourd'hui. »

    Feuille de Houx utilisa ses pattes avant pour se remettre debout. Une douleur surgit de sa patte arrière. Elle prit une profonde respiration et posa sa patte sur le sol. Hésitante, elle fit un pas en avant. Sa patte arrière lui semblaient détachée du reste de son corps. Feuille de Houx rampa jusqu'à un endroit où la lumière se faisait plus intense. Les murs du tunnel s'ouvraient de chaque côté, formant ainsi une grotte d'au moins six longueurs de queue de renard de large. Un trou dans le toit était imbibé de lumière, si intense que Feuille de Houx dû plisser les yeux pour le regarder. « Le soleil brille aujourd'hui », miaula Feuille Morte tandis qu'il la soutenait par les épaules.

    Feuille de Houx se tourna jusqu'à se trouver face à face avec lui. « Es-tu déjà sorti d'ici ? Comment peux-tu vivre dans un tel endroit tout le temps ? »

    Feuille Morte détourna le regard. « C'est chez moi, ici », répéta-t-il. « Maintenant, pourrais-tu retourner dans ton nid ? »

    La femelle noire commença à retourner le long du tunnel, frustrée de ne pas pouvoir aller plus loin. Mais quand elle n'était dans son nid de plumes, sa patte la faisait méchamment souffrir. Elle s'étendit en poussant un soupir de soulagement. 

    « Tu pourras réessayer demain », miaula Feuille Morte comme s'il pouvait deviner qu'elle souffrait. « Repose-toi maintenant. »

    Il se préparait à partir mais Feuille de Houx le retint d'une patte. « Attends ! Je m'ennuie, toute seule. Tu ne voudrais pas rester, et me parler ? »

    Feuille Morte la considéra de ses yeux bleu sombre. « Repose-toi, miaula-t-il. Comme ça, ta patte guérira plus vite. Je reviendrai, plus tard. »

    Il se détourna et s'en alla. Feuille de Houx s'effondra sur le tas de plumes. Elle voulait que sa patte guérisse le plus vite possible. Elle avait voulu s'enfuir du Clan du Tonnerre, mais une vie dans l'obscurité, dépendante d'un autre chat pour la nourrir et l'abreuver n'était pas ce qu'elle avait imaginé.

    Traduction approximative de L'histoire de Feuille de Houx effectuée par © Ðidychu - Toute reproduction interdite.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:29

    Voila pourquoi je ship Feuille mort et Feuille de houx QAQ

    2
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:32

    J'adore Feuille Morte dans ce livre il est trop mignon avec Feuille de Houx ! Je les ship aussi maintenant x)

    3
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:32

    Héhé x3

    4
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:32

    Par contre...j'ai pas le chapitre 3 T_T

    5
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:33

    x,D

    Il arrivera bientôt :3

    6
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:33

    Non je le trouve pas en anglais, l'extrait s'arrête au chapitre 2 ...

    7
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:41

    Mh...

    Et le prologue est sorti?

    8
    Dimanche 2 Août 2015 à 19:02

    Y'a pas de prologue c'est direct le chapitre 1

    9
    Mardi 4 Août 2015 à 18:30

    est ce que ça spoile des choses pour les priochains livres?

    10
    Mardi 4 Août 2015 à 18:36

    Non 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    11
    Mardi 4 Août 2015 à 18:37

    okay! :)

    12
    Mercredi 5 Août 2015 à 14:58

    C'est bête que le chapitre trois ne soit pas dispo en anglais !

    13
    Mercredi 5 Août 2015 à 17:11

    En fait il y a seulement quelques phrases mais ça ne vaut pas la peine de les traduire du coup...

    14
    Samedi 15 Août 2015 à 20:45

    *s'incruste dans la conversation comme d'hab' *

    C'est bizarre, moi j'ai le livre complet en version numérique sur mon IPod o-o

    15
    Samedi 15 Août 2015 à 21:30

    Sérieux ? Tu l'as payé ?

    16
    Samedi 15 Août 2015 à 22:17

    Oui, je l'ai payé.

    17
    Samedi 15 Août 2015 à 22:18

    Ah, d'accord. J'aimerais bien me l'acheter aussi.

    18
    Dimanche 23 Août 2015 à 19:19

    Tro koooouuuul dommage que y a pas la suite ;; y a combien de chapitres ?

    19
    Dimanche 23 Août 2015 à 21:10

    10 ou 11, je crois  ! :3

      • Lundi 29 Février 2016 à 17:36

        il y en a 10

    20
    Dimanche 23 Août 2015 à 21:39

    O ptn kan meme. Mdr

    21
    Lundi 22 Février 2016 à 14:21

    Je me disais bien,ils auraient pas posté tout le roman en anglais... Dommage sarcastic

    Trop mignon mais... Feuille Morte c'est pas un mort? Enfin quand il parle d'inondation il paraît qu'il est mort dans l'inondantion. Si mes souvenirs sont bon,Oeil de Geai avait rêvé de Feuille Morte et lui dans les souterains dans une inondation dans Rivière Noire... Enfin je pense? Je sais pas!

    En tout cas merci Didychu pour la traduction!!!!! cool

    C'est trop sympa!

    22
    Mercredi 17 Avril à 19:05

    Feuille morte le guérisseur . ça sonne bien .

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter