• (Traduction) Chapitre 1 de "Hollyleaf's Story"

    (Traduction) Chapitre 1 de "Hollyleaf's Story"

    Le tonnerre gronda, plus fort que tout ce que Feuille de Houx avait entendu auparavant. On pouvait percevoir un craquement sourd et une secousse venant du plafond. Le ciel est en train de s'effondrer ! Le grondement se répandait, toujours plus fort et aigu qu'il surprit la femelle, la projetant sur le sol, broyant ses os. Je ne peux pas respirer ! Elle lutta frénétiquement malgré la douleur fulgurante qui sévissait dans ses griffes. Mais l'air était trop lourd, trop froid. Sentant ses dernières forces l'abandonner, elle laissa les ténèbres l'engloutir.

     

    Feuille de Houx se tenait au bord d'une falaise. Derrière elle, la grotte s'ouvrait telle une gueule béante. Les flammes oranges sifflaient, emplissant l'air de fumée et de cendres. Pelage de Lion et Œil de Geai étaient derrière elle ; elle pouvait les sentir trembler, accroupie contre leurs fourrures. En face d'eux, debout sur une branche, Pelage de Granit leur bloquait le passage. Cette branche représentait leur seule chance de sortir de ce calvaire. Poil d'Écureuil se tenait près de lui, de la colère et de la haine luisaient dans ses prunelles flamboyantes. Feuille de Houx regarda fixement sa mère, attendant un mouvement de sa part, pour dégager le matou tacheté.

    « Ça suffit, Pelage de Granit », siffla Poil d'Écureuil. « C'est à moi que tu en veux. Ces jeunes n'y sont pour rien. Fais ce que tu veux de moi, et laisse-les se tirer d'affaire.

    -Tu ne comprends pas, répondit-il en la dévisageant comme s'il la voyait pour la première fois. C'est la seule façon de te faire vivre la même souffrance que celle que tu m'as infligée. Tu m'as arraché le cœur quand tu as choisi Griffe de Ronce. » À travers les flammes, il fixa Feuille de Houx et ses frères. Ses yeux n'étaient plus que des fentes bleu sombre. « Si tes petits meurent sous tes yeux, alors tu sauras le calvaire que j'ai vécu. »

    « Tue-les, dans ce cas, miaula-t-elle. Ce n'est pas comme ça que tu me blesseras. »

    Pelage de Granit ouvrit la gueule pour répondre avant de se raviser. Feuille de Houx et ses frères dévisagèrent leur mère. Qu'est-ce que Poil d'Écureuil voulait dire ?

    La rouquine recula d'un pas et jeta un coup d'œil nonchalant derrière elle. Ses yeux verts étaient plus féroces que Feuille de Houx ne les avait jamais vus et leur expression était indéchiffrable.

    « Si tu veux vraiment me faire souffrir, il te faudra trouver autre chose, feula-t-elle. Ce ne sont pas mes petits. »

    Le sol s'effondra sous les pattes de Feuille de Houx. Poil d'Écureuil...n'est pas ma mère ? Elle n'avait plus rien. Plus de Clan. Elle pourrait très bien être née d'un chat errant, ou d'un chat domestique. Il était hors de question de laisser Pelage de Granit tout révéler à l'Assemblée. Si tout le monde découvrait la vérité, elle et ses frères allaient être bannis ! Tout ce qu'ils avaient accompli jusque maintenant, leur loyauté envers le Code du Guerrier, tout ça pour rien.

     

    Le silence était lourd, et pesait encore plus sur les oreilles de Feuille de Houx que les rochers qui la clouaient sur le sol gelé. La poussière lui emplissait la bouche et les narines, et une douleur indescriptible déchirait l'une de ses pattes arrières. J'ai été enterrée vivante ! Feuille de Houx se débattit sous le poids de la pierre et reçut une pluie de cailloux sur la tête. Il n'y avait pas un seul rayon de lumière dans le tunnel. Elle était prisonnière de l'obscurité.

    « À l'aide ! À l'aide ! Je suis bloquée ! »

    Elle se stoppa net. Qui était-elle en train d'appeler ? Elle n'avait plus de camarades de Clan à présent. Elle avait laissé sa vie de guerrière derrière elle, de l'autre côté des rochers, aussi loin d'elle que l'était la lune. Ses frères et Feuille de Lune savaient qu'elle avait assassiné Pelage de Granit. À présent, Œil de Geai et Pelage de Lion pensent sûrement qu'elle avait péri dans la chute de pierres. C'est sans doute mieux comme ça. Au moins, ils ne penseront pas à me chercher. Et Feuille de Houx ferma les yeux à nouveau.

     

    Feuille de Houx avait suivi Pelage de Granit jusqu'à la frontière du Clan du Vent. Elle avait traqué le guerrier comme si elle traquait une proie, se déplaçant à pas feutrés, les griffes rentrées pour éviter de les accrocher à un quelconque buisson de ronces, ou de les faire crisser sur la pierre. Quand le matou atteignit le bord de la rivière rugissante, Feuille de Houx bondit sur lui, lui tordit le cou, plongea ses crocs dans sa fourrure, se répétant encore et encore : C'est le seul moyen ! Pelage de Granit tomba lourdement sur le ventre. Feuille de Houx sauta en arrière tandis que le corps du guerrier roulait vers la rivière. Elle lava le sang qui maculait ses pattes d'un rouge vif, laissant l'eau froide lécher ses jambes, son ventre, jusqu'à son cœur. Je l'ai fait pour mon Clan !

     

    Feuille de Houx secoua la tête pour chasser ces images de son esprit. Elle prit une profonde respiration, remua ses pattes avant libres, et dégagea les pierres bloquées contre sa poitrine. Elle se hissa aussi loin qu'elle le put. Elle feula de surprise lorsqu'elle bougea sa patte arrière. C'était si douloureux, comme si elle était cassée. Feuille de Houx s'imagina les réserves de la tanière de Feuille de Lune. De la consoude pour solidifier les os, et des graines de pavot pour apaiser la douleur. Aussi loin que l'est la lune, se remémora-t-elle. Grinçant des dents, elle traîna le reste de son corps, se libérant ainsi de la paroi rocheuse. Sa patte blessée tressautait sur le sol.

    « Au nom du Clan des Étoiles, qu'est ce que ça fait mal ! » grogna-t-elle.

    Parler à voix haute semblait la rassurer, alors elle continua.

    « Je suis déjà descendue ici auparavant. Je connais d'autres chemins vers la sortie. Je dois juste suivre ce tunnel jusqu'à trouver une source de lumière. Allez, en route. Une patte devant l'autre.»

    Malgré la peur, malgré la douleur, les souvenirs lui revinrent en mémoire.

     

    « Je suis ta mère, Feuille de Houx », avait murmuré Feuille de Lune. Feuille de Houx secoua la tête. Non. C'est impossible. Comment pourrait-elle être la fille d'une guérisseuse, alors que les guérisseurs ne sont pas censés avoir de petits. C'était pire que d'être chat errant ou chat domestique, sa propre naissance était une infraction au Code du Guerrier.

     

    Feuille de Houx sortit les griffes pour disposer d'une meilleure prise sur la pierre. Malheureusement, certaines d'entre elles s'étaient brisées alors qu'elle se débattait pour se dégager des rochers, et le bout de ses pattes était humide et collant. L'odeur du sang la prit à la gorge. Elle s'imagina la traînée de sang qu'elle laissait derrière elle tandis qu'elle se traînait dans le tunnel. Si Pelage de Lion et Œil de Geai creusaient une ouverture à travers la roche, ils sauraient qu'elle avait survécu, et suivraient la trace rouge pour la retrouver. Soudain, ses pattes de devant butèrent contre la pierre. Elle gémit de douleur et se tourna pour suivre la courbe du mur. Il faisait si noir qu'elle se demandait si elle avait les yeux ouverts. Si seulement je pouvais trouver un peu de lumière. Si seulement. Si seulement...

     

    Œil de Geai leur avait révélé qui était leur père. « C'est Plume de Jais. »

    Feuille de Houx l'avait dévisagé, incrédule. « Mais...Plume de Jais est un guerrier du Clan du Vent ! Je suis un chat du Clan du Tonnerre ! »

    « Croc Jaune m'est apparue en rêve, insista Œil de Geai. Elle m'a affirmé qu'il était temps pour nous de connaître la vérité. »

    Pour Feuille de Houx, cela n'avait aucun sens. Je suis une Clan-mêlée ? Elle resta plantée devant l'entrée de la grotte, les senteurs de la roche lisse lui hérissant la fourrure. Elle voulait disparaître, s'enfuir, loin de tout, loin des Clans. Elle voulait commencer une nouvelle vie, loin de tous ces mensonges et ces promesses brisées.

    Feuille de Houx se tourna et courut vers le tunnel. Elle entendit Œil de Geai l'appeler, et c'est là que le tonnerre gronda, que le ciel s'effondra, et qu'elle fut avalée par le vertige.

     

    Feuille de Houx persévéra. Respire, accroche-toi, avance, se répéta-t-elle, encore et encore. Elle voulait s'arrêter, dormir, attendre qu'un guerrier du Clan des Étoiles vienne à elle. Mais le Clan des Étoiles savait-il qu'elle était là ? Sa naissance était une infraction au Code du Guerrier. Elle avait tué un chat de sang-froid. Elle avait abandonné la place qu'elle avait dans le Clan du Tonnerre. Aucun de ces ancêtres ne voudrait veiller sur elle. Étaient-ils présent lorsqu'elle avait tout révélé à l'Assemblée ?

     

    « Attendez ! » lança Feuille de Houx en se levant brusquement. « Il y a quelque chose que je dois vous dire, que tous les Clans ici présents doivent entendre. » Il y avait eu trop de mensonges, trop d'infractions au Code du Guerrier pour garder le secret plus longtemps.

    La clairière était si silencieuse que Feuille de Houx pouvait entendre une souris se déplacer sous les feuilles mortes tombées du Grand Chêne. « Vous pensez me connaître », commença-t-elle. « Ainsi que mes frères, Pelage de Lion et Œil de Geai. Vous pensez nous connaître, mais tout ce qu'on vous a raconté à propos de nous n'est que mensonge ! Nous ne sommes pas les enfants de Griffe de Ronce et Poil d'Écureuil ! »

    « Quoi ? », fit Griffe de Ronce en se levant d'un bond au milieu des autres lieutenants assis sur les racines de l'immense chêne. « Poil d'Écureuil, pourquoi raconte-t-elle de pareilles bêtises ? »

    « Je suis désolée, Griffe de Ronce, mais c'est la vérité. Je ne suis pas leur mère. Tout comme tu n'es pas leur père. »

    Le lieutenant la regarda fixement. « Alors qui ? Qui sont leurs parents ? » 

    Poil d'Écureuil tourna son regard abattu vers celle qu'elle avait toujours considéré comme sa fille.

    « Dis-leur, Feuille de Houx. J'ai gardé ce secret pendant bien des saisons ; je ne vais pas le révéler maintenant. »

    « Espèce de lâche ! » cracha Feuille de Houx. Ses yeux balayèrent la clairière, et elle vit tous les regards tournés vers elle. « Je n'ai pas peur de la vérité ! Feuille de Lune est notre mère, et Plume de Jais - oui, Plume de Jais du Clan du Vent -, notre père. »

    Des miaulements choqués surgirent de l'assemblée, elle hurla : « Ces deux chats avaient si honte de nous qu'ils nous ont abandonnés, et vous ont menti à tous, pour dissimuler le fait qu'ils ont enfreint le Code du Guerrier ! Tout est de sa faute ! ». Elle désigna Feuille de Lune de sa queue. « Comment les Clans peuvent-ils survivre s'ils comptent des lâches et des menteurs parmi leurs rangs ? »

     

    Les mots semblaient faire écho sur les murs du tunnel. Feuille de Houx souhaitait tellement de revenir en arrière, au début de l'Assemblée, et ne pas révéler cette terrible vérité qu'elle avait divulguée, éviter cette douleur qu'elle avait lu sur les visages de ses camarades de Clan. Qu'ai-je fait ?

    La noirceur constante du tunnel lui faisait mal au yeux. Elle avait cherché la lumière pendant si longtemps qu'elle finit par l'imaginer, apparaissant devant elle. Une fine ligne pâle lui apparut, telle la première allusion de l'aube filtrant au dessus des arbres. Feuille de Houx cligna des yeux et secoua la tête, afin de s'éclaircir les idées. Mais le rayon gris était toujours là. Peut-être était-ce réellement de la lumière ? Elle rampa de plus en plus vite, ignorant la douleur qui surgissait de sa patte blessée. La lumière s'intensifia. Elle trouvait sa source dans le mur ; un autre tunnel, plus petit, partait de ce côté. Feuille de Houx se traîna dans la courbe que formait la paroi. Était-ce son imagination, ou pouvait-elle voir les murs d'une caverne s'ouvrant devant elle ? Emplie d'excitation, elle tenta de se lever. Le sol se déroba sous elle tant sa patte la fit souffrir, des étoiles dansèrent devant ses yeux. La dernière chose qu'elle aperçut était le torrent de rochers qui fonçait droit sur elle.

    Traduction approximative de L'histoire de Feuille de Houx effectuée par © Ðidychu - Toute reproduction interdite.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Août 2015 à 13:03

    Je n'ai pas encore lu, mais est ce que ça me me spoiler quelque choses du cycle 4 tome 2?

    2
    Dimanche 2 Août 2015 à 13:13

    Non si tu as lu tout le cycle 3 , pas de problèmes :)

    3
    Dimanche 2 Août 2015 à 13:20

    ma feuille de Houx ♥♥♥ ! Super traduction merci beaucoup cest bien traduit jadore ! en plus le livre ne sortira pas en francais avant longtemp alors merci !

    4
    Dimanche 2 Août 2015 à 13:22

    De rien et merci  ! ^^

    5
    Dimanche 2 Août 2015 à 13:23

    Okay!! ^^

    6
    Dimanche 2 Août 2015 à 13:25
    7
    Dimanche 2 Août 2015 à 16:11
    Joli! Ca ma donnée envie de reprendre mes traductions de The Ultimate Guide !!
    8
    Dimanche 2 Août 2015 à 16:17

    Merci ! :3 Ah ben tant mieux

    9
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:27

    Pauvre Feuille de houx...

    (meme si je l'a hais)

    10
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:28

    En traduisant ce texte j'ai appris à mieux la connaître ! Et oui, la pauvre...:c D'ailleurs je viens de traduire le chapitre 2 

    11
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:31

    Oui...

    Même après ce qu'elle a fait.

    Elle a voulu le bien du clan mais elle l'a fais d'une mauvaise manière.

    12
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:31

    Ouaip, c'est vrai 

    13
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:32

    Feuille de houx soit plus intelligence m*rde

    14
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:33

    Oui...mais au moins, elle le regrette c'est déjà ça

    15
    Dimanche 2 Août 2015 à 18:40

    Ouais :c

    16
    Dimanche 2 Août 2015 à 20:55
    17
    Mercredi 17 Avril à 19:00

    étoile de brume n'as pas eu la même réaction en apprenant qu'elle était une clan-mélé . Elle était surtout surprise .

    18
    Dimanche 28 Avril à 11:12

    J' adooooooooore 

     la traduction est super 

    19
    Dimanche 28 Avril à 11:15

    est ce que ça me spoile tout ?

    j'en suis qu'au c3 t4

    20
    Dimanche 28 Avril à 11:30

    Ça se passe après le cycle 3

    21
    Dimanche 28 Avril à 18:00

    ouf

    merci!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter