• Les techniques de combat

    L'une des choses les plus importantes qu'un mentor doit enseigner à son apprenti est l'art du combat. Les guerriers sont souvent amenés à se battre pour défendre leurs frontières ou protéger leur Clan d'une attaque d'une tribu ennemie ou de prédateurs (voir ici : http://warriorstrips.eklablog.com/proies-et-predateurs-c26976500). Même les guérisseurs doivent apprendre quelques techniques de combat en cas de besoin.

    Les techniques de combat

    Coup avec les pattes arrières : Une attaque qui crée l'effet de surprise ! Utilisée pour attaquer un adversaire par derrière. Jugez attentivement la distance entre votre ennemi par rapport à vous, puis sautez et frappez avec vos pattes arrières.

    Les techniques de combat

    Portez tout votre poids vers l'avant.

    Râpe de ventre :  Utilisée pour stopper rapidement le combat. Lacérez le ventre exposé de votre adversaire avec vos griffes sorties. Si vous êtes coincés sous lui, utilisez cette attaque pour reprendre le contrôle du combat.

    Coup de patte avant : Attaque frontale. Abattez votre patte (griffes rentrées !) sur la tête de l'ennemi pour le désorienter ou l'assommer. 

    Tranche de la patte avant : Attaque frontale, tranchez en partant du bas avec la patte au niveau du corps ou du visage de votre adversaire, griffes dégainées. 

    Coup fatal : Attaque mortelle au niveau de l'arrière du cou, rapide et silencieuse. Refermez la mâchoire sur la nuque de votre adversaire, et serrez pour la briser. Parfois considérée comme attaque déshonorante, utilisez donc cette technique dans des cas extrêmes ! 

    Saut-et-tient : Attaque idéale si vous êtes beaucoup plus petit que l'ennemi. Sautez sur le dos de votre adversaire, de façon à éviter ses coups, vous êtes désormais en mesure de lui infliger de graves blessures. Attention tout de même à la défense de la roulade. 

    Lutte avec un partenaire : Souvent utilisée par des guerriers ayant étés entraînés ensemble. Chacun protège l'autre en repoussant les adversaires de chaque côté. En frappant, griffant, et en sautant tous les deux, la bataille peut devenir dangereuse pour les attaquants. 

    Faire le mort : Efficace dans une situation dangereuse (par exemple, si vous êtes plaqués au sol). Cessez de vous débattre, relâchez vos muscles. Lorsque l'adversaire relâche son emprise, croyant à sa victoire, lancez une attaque explosive ! Cela suffira à vous débarrasser de lui et reprendre votre position d'attaque. (C'est la parade préférée d'Étoile de Feu)

    Secouer le cou : Enfoncez vos dents dans la peau du cou de l'ennemi, secouez le violemment jusqu'à ce qu'il ne soit trop sonné pour riposter. Cette attaque est très efficace contre les rats qui sont trop petits pour être projetés.

    Morsure : Ciblez les extrémités de l'adversaire (pattes, oreilles, queue, ou même épaules...) et enfoncez-y vos dentsLes techniques de combat jusqu'au sang ou jusqu'à entendre votre ennemi crier à la grâce du Clan des Etoiles. À l'inverse de l'attaque saut-et-tient, les griffes sont libres. 

    Attaque imparable : Utilisée comme attaque finale dans un combat, souvent contre un adversaire très affaibli. Dressez-vous sur vos pattes arrières et mettez tout votre poids sur lui. Attention, si l'ennemi fait pareil, renversez-le sous vous. Par contre ce mouvement vous rend vulnérable à la râpe de ventre, il exige donc force et vitesse.

    Maxi-douleur : Idéal pour rendre votre ennemi fou de douleur. Sautez-lui sur le dos et mettez vos pattes sur ses yeux. Pour le moment, il est aveuglé. Enfoncez vos griffes dans la peau molle autour des yeux. Si votre adversaire ne fuit pas, profitez-en pour effectuer l'attaque saut-et-tient.

    Double morsure meurtrière : Attaque très déshonorante (comme le coup fatal). N'utilisez-la que contre les chats qui veulent seulement vous tuer. A effectuer avec un partenaire. Pendant que votre ami maintient l'ennemi immobile, mordez l'adversaire durement en bas de la gorge du chat. Les morsures devraient couper les voies respiratoires de l'ennemi et il devrait commencer à agoniser. (Trash !)

    Râpe du dos : Ressemble fortement à la râpe du ventre. Si vous combattez un chat de face, sautez par dessus sa tête et griffez lui le dos.

    Attaque déséquilibrante : Si un ennemi met tout son poids sur vous pendant l'élevage sur ses pattes arrières, frappez ses jambes arrières avec l'une des vôtres : il devrait perdre l'équilibre, ou retombez sur vous. Dans ce dernier cas de figure, effectuer une roulade sur le côté. 

    Être sûr que... : votre adversaire est mort. On ne sait jamais si un chat est réellement mort, alors pour en être certain, mordez et tranchez, griffes sorties. N'oubliez pas de prier le Clan des Étoiles lorsqu'il a rejoint le ciel, puis, partez.

    Trébuchement : L'adversaire se déplace vers vous et au bon moment, faites-le tomber avec votre queue. 

    Blocage au sol : Mettez tout votre poids sur l'adversaire avec vos pattes avant posées sur ses épaules. Pour contrer la râpe au ventre si vous ennemi est plaqué sur le dos, immobiliser les pattes arrières de votre adversaire avec les vôtres.

    Défense roulade : Roulez au sol pour écraser votre adversaire. (Par exemple, lorsqu'il effectue une attaque Saut-et-tient)

    Défense du Blaireau : Dressez-vous sur vos pattes arrières, et griffez l'arrière-train du blaireau, avant de rouler sur le côté et de lui mordre la patte arrière.

    Dépasser un chat : Si un chat vous bloque le chemin, fixez un endroit à atteindre derrière-lui. Courez dans cette direction et tout en courant, regardez ou votre adversaire fait porter son poids. Quand vous arrivez à sa hauteur, faites un écart sur le côté opposé. Le chat n'a pas le temps de rectifier sa position, entraîné par son élan, il atterrit loin de vous. Continuez sans vous retourner au point que vous vous êtes fixés.

    Petit mouvement défensif : Baissez la tête, pivotez, rouler sur le dos, et se remettre debout. (Tout ça très rapidement) 

    Repousser un adversaire : Quand quelqu'un se jette sur vous, faites lui un croche-patte puis prenez appui sur vos pattes avant, poussez votre adversaires avec les pattes arrières et faites le rouler sur le dos. 

    Mouvement du lièvre : Utilisé comme mouvement final. Dressez-vous sur vos pattes arrières et assénez à votre adversaire une pluie de coups de pattes avant  sur le museau. Plongez en avant, glissez la tête entre les pattes arrières de votre adversaire pour le faire basculer. Pivotez et plantez vos crocs dans la peau de son cou tout en lui enfonçant le museau dans la terre.  

    Article by © Ðidychu -toute reproduction interdite


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique