• Création du Code du Guerrier - Première Règle

    Création du Code - Première Règle

    Première Règle

    « Défendez votre Clan même au péril de votre vie. Vous pouvez avoir des amis venant d'autres Clans mais lors d'un combat, votre loyauté reviendra toujours à votre Clan, même si vous affrontez cet ami. »

    « Il est difficile d'imaginer un temps où les chats étaient autorisés à avoir une relation d'amitié avec un chat d'un autre Clan. Je sais, mieux que personne, à quel point c'est douloureux d'aimer un chat venant d'un autre Clan. Mais j'ai décidé de rester fidèle au Code du Guerrier en retournant chez les miens, car ils avaient besoin de moi. Comme chaque chat doit l'apprendre, la force d'un Clan dépend de la loyauté de chacun de ses membres. Viens avec moi et laisse-moi te raconter l'histoire de Baie de Nuage et de Moustache de Seigle. »

    - Feuille de Lune dans "Code of the Clans".

    Moustache de Seigle et Baie de Nuage s'étaient retrouvés près de la frontière entre les deux Clans. Taquin, le matou défia la femelle à la course.

    « Le premier arrivé au buisson d'aubépine gagne ! »

    « Ce n'est pas juste ! ronronna Baie de Nuage en lui donnant un coup de patte affectueux. Tu es un guerrier du Clan du Vent ! Tous les Clans savent que vous êtes les plus rapides pour courir ! » 

    Moustache de Seigle se tourna et la contempla du bout de la queue jusqu'aux moustaches. Elle était mince, pour une chatte du Clan de la Rivière, avec une épaisse fourrure lisse de couleur grise. Elle était magnifique.

    « Je te laisserai une longueur d'avance, miaula Moustache de Seigle avec amusement. Ou bien je fermerai les yeux et courrai à l'envers ! Je pourrai même courir avec une pierre dans la gueule, si tu veux. »

    Elle ronronna.

    « Espèce de cervelle d'abeille ! dit-elle. Si nous faisions une course dans la rivière, je te battrai à plates coutures !

    -Ce n'est pas naturel pour un chat de se mouiller les pattes ! protesta le félin en secouant la tête. Tu te rappelles la fois où j'ai essay...

    -Tomber d'une pierre mouillée n'est pas la meilleure façon d'apprendre à nager ! rétorqua-t-elle en contenant un nouveau ronronnement.

    Le mâle fit glisser sa queue sur le flanc de sa belle.

    -Tu crois que nos chatons sauront à la fois nager et courir vite ? demanda-t-il soudain d'une voix douce.

    Baie de Ronce le regarda alors avec étonnement.

    « Comment sais-tu que...?

    Elle marqua une pause.

    -J'allais te le dire, miaula-t-elle. Mais je pensais que tu voulais qu'ils rejoignent le Clan du Vent...

    -Ce sont nos chatons, et c'est tout ce qui compte, la coupa-t-il en pressant son museau contre son flanc. Ton Clan sait qui est le père ?

    -Pas encore...» dit-elle d'une voix coupable en piétinant le sol.

    Moustache de Seigle devina alors qu'elle avait peur de la réaction de son père, Étoile de Braise. Remarquant que son compagnon remuait les moustaches d'un air contrarié, Baie de Nuage prit la défense de son père :

    « On ne peut pas lui reprocher de vouloir plus de chatons pour le Clan de la Rivière, surtout après avoir perdu tant de petits durant l'épidémie de mal vert qui a sévit durant la mauvaise saison...

    -Je sais...Nos petits naîtrons dans le Clan de la Rivière, et quand ils auront ouvert les yeux, tu pourras leur apprendre à nager, murmura-t-il avec douceur.

    -Tu es d'accord pour qu'ils soient élevés dans le Clan de la Rivière ? demanda-t-elle, soucieuse.

    Moustache de Seigle hésita un moment, puis miaula :

    -Je resterai avec toi quand nos enfants naîtrons, Baie de Nuage. Étoile de Braise ne m'a jamais chassé du camp du Clan de la Rivière. Et quand nos petits pourront voyager, ils viendront avec moi dans le Clan du Vent. »

    Baie de Nuage hocha la tête silencieusement, les yeux perdus dans le vague.

    « Je te promet que tout ira bien ! Le Clan du Vent s'occupera bien d'eux, et tu pourras peut-être venir les voir, miaula-t-il pour la réconforter. Tout le monde sait que le meilleur ami d'Étoile de Braise est Plume de Chardon, du Clan du Tonnerre. »

    Baie de Nuage préféra changer de sujet, et interrogea Moustache de Seigle sur les vols de poisson. Le Clan de la Rivière avait accusé le Clan du Vent d'avoir pêché dans la rivière, en amont. Étoile de Braise avait envoyé une patrouille voir Étoile de Poussière, le chef du Clan du Vent, pour l'avertir de rester à l'écart de la rivière. Étoile de Poussière avait démenti avec vigueur ces accusations, insistant sur le fait que jamais les chats du Clan du Vent n'auraient mangé du poisson. Mais le Clan de la Rivière soupçonnait toujours les chats de la lande.

    « Nous n'avons jamais volé de poisson, je te le jure, miaula-t-il en soutenant son regard. Peut-être que la naissance de nos petits pourra apaiser les tensions entre nos deux Clans...»

    Baie de Nuage se détendit, et Moustache de Seigle effleura son flanc du bout du museau, imaginant les vies minuscules qui remuaient en elle. Seraient-ils gris foncé, comme leur mère, ou bien tigrés comme lui ? Quoi qu'il en soit, ce seront des chatons rapides comme le vent, et aussi habiles dans l'eau que des poissons.

    * * *

    « Repli, Clan du Vent, repli ! répéta Plume de Pierre.

    -C'est bien connu ! Les chats du Clan du Vent sont tous des lâches des cœurs de souris ! » cracha un guerrier du Clan de la Rivière.

    Le Clan du Vent tenta de fuir, mais un mâle roux et blanc de la Rivière les bloqua, leur demandant s'ils avaient l'intention de s'échapper si facilement.

    « Si nous devons nous battre, nous nous battrons ! » rétorqua le lieutenant du Clan du Vent avant de se jeter sur le matou.

    La bataille fit rage de nouveau. Moustache de Seigle combattait un chat gris tigré, qui enfonça ses griffes dans son épaule. Le guerrier du Clan du Vent cracha de fureur et se libéra. Il sauta sur son adversaire, les pattes tendues, et l'envoya rouler dans les roseaux. Moustache de Seigle se retrouva soudain étouffé, sous une masse de fourrure grise et épaisse ; il se retourna et reconnu avec effroi les traits doux et familiers de Baie de Nuage. Derrière elle, Pelage de Faucon, un chasseur du Clan du Vent, se cabra et était sur le point de plonger ses griffes dans le cou de la reine ennemie lorsque Moustache de Seigle hurla et l'arrêta.

    « Arrête, Pelage de Faucon ! Ne lui fait pas de mal ! le supplia-t-il.

    -Ne fais pas ça, Moustache de Seigle ! haleta Baie de Nuage. Tu dois combattre pour ton Clan, pas pour moi !

    -Tu penses que j'aurais laissé quelqu'un te faire du mal, et risquer de blesser nos chatons ? rétorqua-t-il en la regardant tendrement.

    -Comment ? intervint Pelage de Faucon qui fixa son camarade, sans cacher sa curiosité et son étonnement. C'est vrai ?

    -Baie de Nuage attend mes chatons, miaula Moustache de Seigle, fier comme un paon.

    -Attention, Moustache de Seigle ! Derrière toi ! » hurla soudain Baie de Nuage.

    Trop tard. Un guerrier du Clan de la Rivière avait bondit sur Moustache de Seigle, et avait plongé ses crocs dans son cou. Le matou du Clan du Vent retomba au sol, mort. Son assassin s'ébroua pour enlever le sang de ses moustaches. Baie de Ronce tituba vers le corps de son compagnon, choquée, et se laissa tomber contre lui.

    « Oh, Moustache de Seigle...Qu'as-tu fait ? »

    La pleine lune qui suivit, Étoile de Poussière rassembla les autres chefs. Il leur demanda si tous les Clans étaient présents, et Étoile de Bouleau, du Clan du Ciel, après avoir parcouru le groupe de chats du regard, répondit qu'ils étaient au complet. Il sauta sur le rocher, à côté d'Étoile de Poussière, et les autres dirigeants se bousculèrent à côté d'eux. Étoile de Braise du Clan de la Rivière, Étoile de Houx du Clan de l'Ombre, et Étoile Blanche du Clan du Tonnerre. Les chats rassemblés au pied du Grand Rocher - une patrouille de chaque Clan - contemplaient les chefs d'un air sombre.

    « Étoile de Poussière ! miaula froidement Étoile de Braise. Mon Clan n'est pas responsable de la mort de ton guerrier !

    -Je sais, Étoile de Braise, intervint calmement Étoile de Poussière. La mort de Moustache de Seigle est une tragédie, mais elle ne serait pas arrivée s'il n'avait pas été aussi attaché à Baie de Nuage. »

    Le meneur du Clan du Vent regarda les rangs du Clan de la Rivière, mais la reine en question n'était pas parmi eux. Elle était probablement trop près de la mise bas pour assister à l'événement.

    « À partir de maintenant, les chats ne doivent être fidèles qu'à leurs coéquipiers ! Nos guerriers ne peuvent se permettre d'être distraits lors d'une bataille ! » reprit le chef du Clan du Vent.

    Les autres meneurs acquiescèrent et Étoile de Braise annonça que son Clan était désolé pour la mort de Moustache de Seigle, et qu'à partir de maintenant, chaque Clan se dressera seul et uni pour combattre.

    « Comment seront nous en mesure de parler des menaces qui règnent sur les territoires des Clans si les chat des différentes tribus ne se voient plus qu'à la frontière ? miaula soudain Étoile de Houx.

    -Nous pourrions nous réunir ici, aux Quatre Chênes, à chaque fois que la lune sera pleine, pour une trêve qui ne durera qu'une nuit » suggéra Étoile de Bouleau.

    Un murmure choqué parcourut l'assemblée de chats, et les félins des différents Clans commencèrent à se disputer au pied du grand rocher.

    « La proposition d'Étoile de Bouleau est sage ! miaula Étoile de Poussière, assez fort pour que tous les chats l'entendent. Je doute que la paix tienne toute une nuit, mais nous devrions essayer et voir ce qui se passe. »

    Le silence s'installa dans la clairière. Étoile de Poussière déclara alors le premier code :

    « À partir de maintenant, vous devrez défendre votre Clan, même au péril de votre vie. Vous pouvez avoir des liens d'amitié avec des chats d'autres Clans, mais votre fidélité ira toujours à votre tribu. Si dans une bataille, vous rencontrez des chats avec qui vous vous êtes liés d'amitié, vous serez déchirés entre la loyauté que vous devez à votre Clan, et à celle que vous avez à leur égard. La loyauté envers le Clan prime avant tout le reste. Ce sera notre code, la loi des guerriers, et il appartient à chacun de la porter dans son cœur. Jusqu'à la prochaine pleine lune, puisse le Clan des Étoiles guider votre chemin. »

    Il sauta alors en bas du rocher, et fit signe au Clan du Vent de le suivre, pour le ramener à la lande sous une lune claire.

    Et c'est ainsi que fut créé la première règle du Code du Guerrier.

    Texte traduit par Poussière Bleue (merci à elle), tiré du guide « Code of the Clans »

    Création du Code - Première Règle


  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Janvier à 16:22

    smile merci pour la traductionsmile

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter